PETITES HISTOIRES DE QUARTIER : CARMES

_
Dans le prolongement de la rue Saint-Rome, la rue des Filatiers est l’épine dorsale d’un quartier voué au commerce depuis l’Antiquité. Pourtant, il y a une étincelle en plus ici…voici une visite en mode « rétrospective » : à chaque époque, le quartier se trouve à l’intersection des influences institutionnelles de la ville. Du forum antique où il se trouve dans l’axe de la porte principale de la ville romaine, il devient terrain de rivalité entre marchands et magistrats à la Renaissance. Puis, entre sujet d’expériences urbaines au XIXe, il devient un quartier populaire au début du XXe siècle. En fin de compte, ce quartier possède aujourd’hui les marqueurs identitaires les plus reconnaissables de la ville, avec notamment la place de la Trinité et ses sirènes... Alors après visite des lieux, vous pourrez vous faire votre idée sur l'âme de ce quartier : qui prend l’ascendant ? Les marchands avec leurs façades à pan de bois sophistiquées ou bien les parlementaires avec leurs hôtels particuliers ? Mais ne serait-ce pas, de nos jours, les restaurants et les cafés à la réputation conviviale qui alternent avec les petites boutiques vintage et les chalands du marché couvert ?

In the extension of rue Saint-Rome, rue des Filatiers is the backbone of a neighborhood devoted to commerce since antiquity. Yet, there's an extra spark here...here's a visit in "retrospective" mode: in every era, the neighborhood has been at the intersection of the city's institutional influences. From the ancient forum, where it was located in the axis of the main gate of the Roman city, it became a battleground for merchants and magistrates during the Renaissance. Then, between subject of urban experiments in the nineteenth, it becomes a popular district in the early twentieth century. In the end, this district has today the most recognizable identity markers of the city, with notably the place of the Trinity and its sirens... So after visiting the place, you will be able to make your idea on the soul of this district: who takes the lead? The merchants with their sophisticated timber-framed facades or the parliamentarians with their private mansions? But wouldn't it be, nowadays, the restaurants and cafés with their friendly reputation that alternate with the small vintage stores and the shoppers of the covered market?
DEVANT LA FONTAINE, 31000 Toulouse
PETITES HISTOIRES DE QUARTIER : CARMES