Parc et jardins du château de Kolbsheim

Des jardins et un site uniques en Alsace "Je rêve à la paix de votre terrasse d'où l'on peut voir le monde sans être du monde." Jacques Maritain Dominant la plaine d’Alsace, le château de Kolbsheim constitue dans la région un ensemble unique avec ses jardins en terrasse à la française (1,5 ha) et son parc à l’anglaise (10 ha) qui descend jusqu’à la Bruche. Le château actuel, avec son toit à double pente et ses pavillons latéraux « à l’impériale », comprend deux ailes dont la plus ancienne, l’aile ouest, fut construite en 1703. Au fil des siècles, le château a été la propriété de grandes familles nobles ou bourgeoises. Depuis 1874, il appartient à la famille Grunelieus. A partir des années 1920, Alexandre Grunelius va se consacrer à la recréation des jardins de Kolbsheim, en grande partie rasés au cours de la Première Guerre mondiale. Il fait appel pour ce faire à un paysagiste anglais, Breggins, qui, tout en conservant la structure d’origine en terrasses, adopte une relecture moderne du jardin classique à la française. La partie supérieure « à la française » est ornée de topiaires de conifères, de banquettes de buis autour de statues et de pièces d’eau, de charmilles taillées en galeries ombragées. Des terrasses successives rythment la descente vers la rivière, la Bruche. L’ensemble se fond progressivement dans la pente d’un parc « à l’anglaise » où alternent bois et prés, ponctué d’arbres centenaires aux essences variées. De la terrasse supérieure, la vue, totalement dégagée vers la vallée de la Bruche qui passe en contrebas, est exceptionnelle. Le château de Kolbsheim a été depuis les années 1930 un lieu de rencontres artistiques et de réflexion spirituelle. Le philosophe Jacques Maritain y a passé une partie de sa vie, reçu par la famille Grunelius. Autour de lui de nombreux intellectuels et artistes sont venus séjourner à Kolbsheim. La famille Grunelius a créé le Cercle d’Etudes Jacques et Raïssa Maritain, dépositaire des archives Maritain, et publié ses œuvres complètes et sa correspondance. On retrouve dans les jardins les témoignages de cette aventure spirituelle que vécurent Antoinette et Alexandre Grunelius dans leur amitié avec les philosophes Jacques et Raïssa Maritain, qui sont enterrés dans le cimetière du village. La chapelle familiale construite par l'artiste autrichien Victor Hammer ainsi que le chemin de croix du sculpteur Philippe Kaeppelin sont les éléments marquants de ce cheminement. Le château est protégé au titre des Monuments historiques. Ses jardins ont obtenu le label Jardin remarquable.

Unique gardens and site in Alsace "I dream of the peace of your terrace from which one can see the world without being of the world." Jacques Maritain Overlooking the Alsace plain, the castle of Kolbsheim constitutes in the region a unique ensemble with its French terraced gardens (1,5 ha) and its English park (10 ha) which goes down to the Bruche. The present castle, with its double sloping roof and its side pavilions "à l'impériale", includes two wings, the oldest of which, the west wing, was built in 1703. Over the centuries, the castle has been the property of great noble and bourgeois families. Since 1874, it belongs to the Grunelieus family. From the 1920s onwards, Alexandre Grunelius devoted himself to recreating the gardens of Kolbsheim, which had been largely razed during the First World War. He called upon an English landscape architect, Breggins, who, while preserving the original structure of the terraces, adopted a modern interpretation of the classical French garden. The upper part "à la française" is decorated with coniferous topiaries, boxwood benches around statues and water features, and bowers carved into shaded galleries. Successive terraces punctuate the descent towards the river, the Bruche. The ensemble gradually blends into the slope of an "English-style" park where woods and meadows alternate, punctuated by hundred-year-old trees of various species. From the upper terrace, the view, totally unobstructed towards the Bruche valley which passes below, is exceptional. Since the 1930s, the castle of Kolbsheim has been a place of artistic meetings and spiritual reflection. The philosopher Jacques Maritain spent part of his life there, hosted by the Grunelius family. Around him, many intellectuals and artists came to stay in Kolbsheim. The Grunelius family created the Cercle d'Etudes Jacques et Raïssa Maritain, which holds the Maritain archives, and published his complete works and correspondence. The gardens bear witness to the spiritual adventure that Antoinette and Alexandre Grunelius experienced in their friendship with the philosophers Jacques and Raïssa Maritain, who are buried in the village cemetery The family chapel built by the Austrian artist Victor Hammer and the Way of the Cross by the sculptor Philippe Kaeppelin are the highlights of this journey. The castle is protected as a historical monument. Its gardens have been awarded the "Jardin remarquable" label.
21 rue de la Division Leclerc, 67120 Kolbsheim
Parc et jardins du château de Kolbsheim
Erik Grunelius