Chevalier à la main de fer

Le chevalier à la main de fer fut un bailli à Balbronn, du nom Hans von Mittelhausen. Selon les dires, il perdit son bras gauche durant la guerre des paysans au XVIe siècle par un coup de hache ou de faux. En 1908 lors de travaux au niveau du dallage du chœur, on découvrit la tombe du chevalier ainsi que celle de son épouse. Hans von Mittelhausen portait encore sa prothèse qui était un véritable chef d’œuvre pour l’époque. La prothèse permet au chevalier de maintenir les rênes de son cheval par exemple. L’original de la prothèse est conservé au musée historique de Strasbourg et une copie est disponible à Balbronn. La prothèse se fixait au-dessus du coude sans doute à l’aide de lanières en cuir. Un axe remplace l’articulation du coude et permet de plier l’avant-bras. Des vis permettent de régler l’ouverture et la fermeture des doigts.

The knight with the iron hand was a bailiff in Balbronn, named Hans von Mittelhausen. It is said that he lost his left arm during the peasants' war in the 16th century by a blow with an axe or a scythe. In 1908, during work on the chancel floor, the grave of the knight and his wife was discovered. Hans von Mittelhausen was still wearing his prosthesis, which was a true masterpiece for its time. The prosthesis allowed the knight to hold the reins of his horse, for example. The original of the prosthesis is kept in the historical museum in Strasbourg and a copy is available in Balbronn. The prosthesis was attached above the elbow, probably with leather straps. A pin replaces the elbow joint and allows the forearm to be bent. Screws are used to adjust the opening and closing of the fingers.
place Pasteur Albert Kiefer, 67310 Balbronn
Chevalier à la main de fer
Pexels