TEREZA LOCHMANN – ARTISTE EN RÉSIDENCE

Le 22/09/2022
Tereza Lochmman, née en 1990 à Prague. Vit et travaille à Paris et Pantin. Les oeuvres de Tereza Lochmann sont le fruit d'un processus singulier de combinaison entre gravure/sculpture, peinture, collage et dessin. Son travail détourne notamment la pratique classique de la gravure pour en faire un médium contemporain expérimental et vivant. Ainsi, ses grands bois gravés dépassent leur fonction utilitaire de « matrices » pour devenir « reliefs » et être exposés au public. Chez elle, les notions de « récupération » et « d’assemblage » marquent autant ses procédés que sa démarche. Utilisant des bois au rebut, des cahiers inutilisés ou de vieilles cartes géographiques, elle en révèle le vécu et le combine à ses propres souvenirs. Elle s’inspire aussi de fragments de légendes, d’images collectées, de bribes d’expériences vues ou vécues, pour construire des formes narratives singulières, en prise avec l’actualité la plus brûlante. Sa version de la légende médiévale de Lady Godiva, réalisée fin 2019, met en scène une quasi femen en lutte contre l’augmentation des impôts. Si son imaginaire puise à de nombreuses références littéraires, poétiques, cinématographiques et picturales, elle s’intéresse également à l’art brut, cherchant à s’inspirer de la spontanéité et de la liberté propres à des créateurs éloignés de tout académisme et toutes modes. L’idée de « rencontre » - au sens propre et au sens figuré - est aussi l’un de ses moteurs. Entre le savant et le populaire, entre l’humour et la gravité, entre le jeu et l’effort, entre une maîtrise technique confirmée et une notion d’« imperfection » assumée. L’oeuvre de Tereza Lochmann est haute en contrastes, d’où sa force. /Marie Deniau/

Tereza Lochmman, born in 1990 in Prague. Lives and works in Paris and Pantin. Tereza Lochmann's works are the result of a singular process of combination between engraving/sculpture, painting, collage and drawing. Her work diverts the classical practice of engraving to make it an experimental and living contemporary medium. Thus, his large woodcuts go beyond their utilitarian function of "matrices" to become "reliefs" and be exhibited to the public. In her work, the notions of "recovery" and "assembly" mark her processes as much as her approach. Using discarded wood, unused notebooks or old maps, she reveals the experience and combines it with her own memories. She is also inspired by fragments of legends, collected images, snippets of experiences seen or lived, to build singular narrative forms, in touch with the most burning actuality. Her version of the medieval legend of Lady Godiva, created at the end of 2019, features a quasi-female fighting against tax increases. If her imagination draws from many literary, poetic, cinematographic and pictorial references, she is also interested in art brut, seeking to be inspired by the spontaneity and freedom of creators far from all academism and all fashions. The idea of "meeting" - literally and figuratively - is also one of his driving forces. Between the learned and the popular, between humor and gravity, between play and effort, between a confirmed technical mastery and an assumed notion of "imperfection". Tereza Lochmann's work is full of contrasts, hence its strength. /Marie Deniau/
35 avenue François Bougouin, 44510 Le Pouliguen
TEREZA LOCHMANN - ARTISTE EN RÉSIDENCE