Maître, vous avez la parole

Le 16/10/2022
Il est en retard, une fois encore. Mais cette fois-ci, il n’est pas le seul. En effet, lorsque l’avocat entre dans la salle d’audience, il y a du public, mais pas le Tribunal. Il est pressé de repartir. Et il déteste attendre. Mais il n’a pas le choix. Il doit attendre le Tribunal pour plaider son dossier, un "gros dossier de son Cabinet" dit-il. Alors, puisqu’il est coincé ici et qu’il faut bien passer le temps, il tente d’engager la discussion avec le public. Le regard fréquent sur sa montre, malmené par une greffière acariâtre, régulièrement interrompu par les appels téléphoniques de sa secrétaire, dérangé par des messages érotiques de personnes qu’il ne connaît pas, et tentant de contenir son épouse qui le presse de rentrer, l’heure qu’il va passer avec ce public pourrait bien se révéler pour lui, un moment de vérité. Au gré des évènements, l’avocat va, sur un ton satirique, et parfois caricatural, mettre en scène des sujets aussi variés que les ordalies (moyens de preuve du Moyen-Age), les avocats de séries télé, les clichés de la profession, les décisions surprenantes du Code pénal, ou encore la défense du Père Noël. Mise en scène : Laurent Bariohay Avec Sébastien Wust

He is late, once again. But this time, he is not alone. When the lawyer enters the courtroom, there is an audience, but not the Tribunal. He is in a hurry to leave. And he hates waiting. But he has no choice. He has to wait for the Tribunal to plead his case, a "big case for his firm" he says. So, since he is stuck here and has to pass the time, he tries to engage the public in a discussion. With his eyes frequently on his watch, abused by a cantankerous clerk, regularly interrupted by phone calls from his secretary, disturbed by erotic messages from people he doesn't know, and trying to contain his wife who urges him to return, the hour he is going to spend with this public could well prove to be a moment of truth for him. As events unfold, the lawyer will, in a satirical and sometimes caricatured tone, stage subjects as varied as ordalies (means of proof in the Middle Ages), TV series lawyers, clichés of the profession, surprising decisions of the penal code, or even the defense of Santa Claus. Director: Laurent Bariohay With Sébastien Wust
83 Rue Marengo, 13006 Marseille 6e Arrondissement
Maître, vous avez la parole
Maitre-vous-avez-la-parole_1505328
Maître, vous avez la parole
Maître, vous avez la parole - L'Art Dû