DE RAMEAU À RAVEL

Le 12/01/2023
« Je cherche à cacher l’art par l’art même » : c’est en ces termes que Jean-Philippe Rameau s’adressait à Edouard de la Motte. Faire dépasser à la technique sa propre maîtrise pour toucher à la grâce et l’émotion : cette citation peut s’appliquer aux quatre compositeurs dans ce programme . Après la pièce de Rameau qui ouvrira ce concert, suivra une oeuvre méconnue d’un compositeur à peine plus populaire aujourd’hui : Déodat de Séverac. Sa musique, toute savante qu’elle soit, est empreinte d’une tendresse pour le sentiment rural et l’appartenance régionale qui détonnent quelque peu dans ce début de XX° siècle où les salons parisiens étaient les principaux lieux de création et de rencontres musicales. Cette première partie de concert se terminera avec la Première Ballade op.23 de Chopin, qui dès sa première note, porte en elle une agitation et un trouble qui ne cessent de paraître jusqu’à l’explosion finale. Enfin en deuxième partie, un des plus grands monuments pianistiques du siècle dernier, Les Miroirs de Ravel, cycle de cinq pièces où le compositeur se livre à des expérimentations pianistiques et harmoniques inouïes pour l’époque.
-
"I seek to conceal art by art itself": it is in these terms that Jean-Philippe Rameau addressed Edouard de la Motte. To make technique go beyond its own mastery to touch grace and emotion: this quote can be applied to the four composers in this program. After the piece by Rameau which opens this concert, there follows a little-known work by a composer who is hardly more popular today: Déodat de Séverac. His music, however learned it may be, is marked by a tenderness for rural sentiment and regional belonging that is somewhat at odds with the beginning of the 20th century, when the Parisian salons were the main places of creation and musical encounters. This first part of the concert will end with Chopin's First Ballad op.23, which from its very first note, carries a restlessness and turmoil that never ceases to appear until the final explosion. Finally, the second part will feature one of the greatest piano monuments of the last century, Ravel's Les Miroirs, a cycle of five pieces in which the composer engages in unprecedented pianistic and harmonic experimentation for the time.
rue des études, 11000 Carcassonne
DE RAMEAU À RAVEL
DE-RAMEAU-A-RAVEL_1493857
Pierre VENISSAC