Concert : "Fixin"

Le 24/09/2022
Evénement présenté dans le cadre du lancement de saison du Quartier Musique. « FIXIN » est une installation qui met en scène un corps de musicien « augmenté » par une multitude de moteurs commandés numériquement. Elle questionne le rapport du corps à l’automatisation et à la répétition du geste à travers un univers sonore minimaliste et immersif. Dans la continuité des recherches ouvertes avec le « MILESDAVISQUINTET! », Sylvain Darrifourcq construit une sorte de « méta-batterie » dont les éléments (toms, caisses claires, cymbales…) pour certains préparés et stimulés par des moteurs (percuteurs solénoïde, vibreurs, moteurs rotatifs) ; sont éparpillés dans l’espace. L’enjeu est de faire dialoguer ces moteurs avec le geste du musicien en un aller-retour permanent entre la machine et le corps à travers le double paradoxe de la mécanisation du geste humain et l’humanisation de la machine (programmation assistée par ordinateur) en posant la question du « qui influence qui ? » Le résultat sonore est proche d’une musique industrielle : timbres métalliques, mécanique répétitive, superposition des couches rythmiques. Plongé dans l’obscurité, le dispositif se révèle petit à petit grâce à un dispositif lumineux minimaliste et épileptique ne dévoilant que rarement l’ensemble du plateau.
-
Event presented as part of the launch of the Quartier Musique season. "FIXIN" is an installation that stages a musician's body "augmented" by a multitude of digitally controlled motors. It questions the relationship of the body to automation and the repetition of gesture through a minimalist and immersive sound universe. In the continuity of the research opened with the "MILESDAVISQUINTET!", Sylvain Darrifourcq builds a kind of "meta-drum" whose elements (toms, snare drums, cymbals...), some of them prepared and stimulated by motors (solenoid percussion, vibrators, rotary motors), are scattered in the space The challenge is to make these motors interact with the musician's gesture in a permanent back and forth between the machine and the body through the double paradox of the mechanization of the human gesture and the humanization of the machine (computer-assisted programming) by asking the question of "who influences who? The sound result is close to an industrial music: metallic timbres, repetitive mechanics, superposition of rhythmic layers. Plunged in the darkness, the device reveals itself little by little thanks to a minimalist and epileptic lighting device that only rarely reveals the whole stage.
84 Rue du Docteur Lemoine, 51100 Reims
Concert : "Fixin"